Articles - Atouts sport

Du physique à la psychologie

visuel-emission-atous-sport-hdCliquer pour agrandir



Ils font la joie des club et associations sportives. Les enfants qui pratiquent une activité physique dès leur plus jeune âge connaissent un meilleur développement que ceux qi n’en font pas. Mais jusqu’où peuvent-ils aller ? La réponse avec une professionnelle, qui connaît les enfants.

Il suffit de franchir les portes de n’importe quel club de sports le mercredi pour s’apercevoir que les bambins sont nombreux à pratiquer une activité physique. Mais au fond, est-ce bon pour eux ? C’est ce que nous allons voir dans cet épisode. J’interroge Cécilia Delage. Elle est psychologue clinicienne, spécialiste en psychologie du sport et sportive elle-même.

Certains, notamment les parents, pensent qu’il faut mettre les enfants au sport dès leur plus jeune âge. D’autres, les coachs, voire les fédérations, sont persuadés qu’il faut spécialiser les petits le plus vite possible dans une discipline. Tout cela est un peu confus. Entre désirs et réalités, Cécilia, qui a l’habitude d’intervenir auprès des enfants aussi bien pour des problématiques liées à la vie quotidienne qu’à la gestion de l’entraînement, du stress et de la compétition, rappelle quelques vérités.

« Bénéfique »



« Intégrer le sport chez le jeune enfant est bénéfique à plus d’un titre, dit la psychologue. C’est bon sur le plan psychomoteur. » Et Cécilia de rappeler, que : « L’activité physique fait partie intégrante du développement de l’enfant. Elle favorise la coordination gestuelle, la précision, l’équilibre... » Le sport permet aussi de construire son schéma corporel. Ainsi, « au travers des activités, l’enfant prend conscience de son corps », souligne Cécilia.

Sur le plan physique, on ne le répétera jamais assez, le sport favorise le développement musculaire, la masse osseuse, la souplesse, la vitesse. L’activité a également un rôle préventif, contre la sédentarité et le surpoids entre autres. Sans compter que le sport est un vecteur de socialisation. Il apprend à l’enfant à s’ « insérer dans un groupe, mais aussi à partager et écouter », décrypte la psychologue. Ajoutons que l’activité physique est intéressante pour l’autonomie et la prise de décision, la concentration et la confiance en soi, le sens de l’adaptation et de l’analyse...

Les avantages ne manquent pas à la pratique du sport. Mais il ne faut pas en occulter les risques, notamment psychologiques.

Ecouter un extrait : Durée de l'épisode 10,01 mn



Acheter et télécharger : Du physique à la psychologie : pour 5,00 euros TVA incluse, soit 4,00 euros hors TVA

En cliquant sur ce bouton de paiement, vous acceptez les conditions générales de vente (ouverture dans une autre fenêtre).



Vous pouvez acheter l'émission entière : Atouts sport : 30 épisodes de 10 minutes pour 150,00 euros TVA incluse, soit 120,00 euros hors TVA.

* Si vous souhaitez une facture, contactez-moi, en précisant :
  • vos nom et prénom, ou le nom de votre association ou de votre entreprise ;
  • le titre de l'émission ;
  • la date d’achat de l'émission ;
  • l’auteur de la transaction.


Licence Creative Commons Ce(tte) œuvre de Atouts sport est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International. Fondé(e) sur une œuvre à http://www.sebastienchauveau.fr/pages/atouts-sport. Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.sebastienchauveau.fr/pages/atouts-sport.