Articles - Planète animale

Le ragondin, ou lièvre des marais

Visiteur|    |   1070  |  Poster commentaire  |  Planète animale  |  ragondin, lièvre, marais, eau, mammifère , rongeur


Un ragondin blanc. Crédit photo : chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com
Un ragondin blanc. Crédit photo : chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com



On le croise au détour des berges, des étendues d'eau, des fossés... le ragondin est présent partout où la température n'est pas trop basse, car il craint le froid.

On le croise au détour des berges, des étendues d'eau, des fossés... le ragondin est présent partout où la température n'est pas trop basse, car il craint le froid. Depuis son incursion en Europe, au XIXe siècle, celui que l'on appelle le lièvre des marais s'est considérablement multiplié. Au point qu'il fait partie aujourd'hui des nuisibles qu'il est autorisé d'éradiquer par empoisonnement, déterrage, piégeage, tir au fusil ou à l’arc.

Deux portés par an



Le ragondin est un mammifère de l'ordre des rongeurs, de la famille des Myocastors coypus. C'est un animal gris, blanc ou noir, avec des dents longues et larges. Le ragondin vient d'Amérique du Sud. Il a été introduit en Europe pour son épaisse fourrure, qui se divise en deux couches : une lisse, sur le dessus, avec des poils longs et raides ; et une autre, faite de poils courts, doux et denses, sur le dessous.

D'aborde concentré dans les élevages, le ragondin s'est peu à peu retrouvé dans la nature à la suite d'évasions et de lâchés volontaires. Il s'y est reproduit, et, à raison de deux portées de cinq petits chacune par an, largement imposé. Le ragondin est présent dès que l'environnement est humide. C'est ainsi qu’on le croise abondamment dans les zones de marécages et en bordure de rivières.

Le plus gros d’Europe



Ce castor en impose. C’est le plus gros d’Europe. Avec sa queue ronde et écailleuse, il peut atteindre un mètre pour 12 kilos, pour les mâles les plus lourds. Cet animal ne se laisse guère approcher. Il a une mauvaise vue mais un odorat et une ouïe très développés, ce qui fait qu’il fuit très vite au moindre bruit. C’est aussi un fin nageur, dont les lèvres et le nez se ferment pour qu’il puisse se nourrir en milieu immergé ou rester à l’abri sous l’eau.

C'est au crépuscule et pendant la nuit que l'on a le plus de chance de croiser le ragondin. Il peut cependant avoir une vie diurne très active. Les lieux de prédilection de cet animal sont les radeaux aquatiques et les arbres des bords de berges. Mais son gîte demeure son terrier, qu'il creuse à flanc de berges et de fossés, ce qui a souvent pour conséquence de les effondrer.

Le ragondin se nourrit d'herbes, de fruits, de racines et de plantes aquatiques. Mais il apprécie aussi les céréales, particulièrement le blé, l’orge et le maïs, dans lesquelles il fait d'énormes dégâts. Ce rongeur est une plaie pour les agriculteurs. Pour certains, il est même carrément dévastateur. Il est régulièrement subit comme un nuisible qui pullule plus vite qu'on l'éradique.

Si vous souhaitez diffuser ce genre de chronique sur votre média, lisez cette notice et contactez-moi.